08 septembre 2012

Ma grand-mère

Ma grand-mère a quelque chose, que les autres femmes n'ont pas
Ma grand-mère est une rose, d'un rose qui n'existe pas
Du moins à ma connaissance, je ne vois pas,
S'immiscer l'ombre d'une chance ici-bas.

Mes plus lointains souvenirs, remontent jusque dans ses bras
Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi elle seule était comme ça.

Lorsqu'elle me parle du passé, je vois son regard s'éclairer
Elle ne parle que des bons moments, fait main basse sur les mauvais
C'est malheureux mais quand j'y pense, je ne peux pas,
Imaginer un jour la France, sans qu'elle soit là.

Mes plus lointains souvenirs, remontent jusque dans ses bras
Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi elle seule était comme ça.

("Ma grand-mère", Mickey 3D)

Posté par evalunatica à 01:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mars 2012

rose bonbon

 

Si j'avais le coeur dur comme de la pierre
J'embrasserais tous les garçons de la Terre
Mais moi j'ai le coeur comme du chewing gum
Tu me goûtes et je te colle

Une moustache, de la classe et du panache
Une peau de vache, taillé à la hache
Un petit cul, un gros, un chevelu
Un mal rasé, un maudit, un paumé

Irrésistiblement amoureux c'est emmerdant

Si j'avais le coeur dur comme de la pierre
J'embrasserais tous les garçons de la Terre
Mais moi j'ai le coeur comme du chewing gum
Tu me goûtes et je te colle

Un androgyne, un amant, un James Dean
Une belle bagnole, des poils sur les guiboles
Une arlésienne et des tonnes de "je t'aime"
Un beau salaud, le roi du rodéo

Irrésistiblement amoureux c'est emmerdant

Si j'avais le coeur dur comme de la pierre
J'embrasserais tous les garçons de la Terre
Mais moi j'ai le coeur comme du chewing gum
Tu me goûtes et je te colle

Rouler des pelles à tir larigot
Mon coeur d'artichaut me laisserait sur le carreau
Les garçons sont trop beaux
Les garçons sont trop beaux

Irrésistiblement amoureux c'est emmerdant
Irrésistiblement emmerdeux c'est amusant

Si j'avais le coeur dur comme de la pierre
J'embrasserais tous les garçons de la Terre
Mais moi j'ai le coeur comme du chewing gum
Tu me goûtes et je te colle

(Brigitte, "Coeur de Chewing Gum")

Posté par evalunatica à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2011

Camille - Pleasure

I want to feel pleasure as much as I feel pain,
I want to feel pain as if it was a leisure,
If you wanna feel the strain,
I keep as a treasure,
The rain rain, let the rain

Il suffit de, deux doigts à peine,
Pour faire un vœux
Mieux que silex au creux de l'aine

I want to feel pleasure as much as I feel pain,
I want to feel pain as if it was a leisure,
If you wanna feel the strain,
I keep as a treasure,
The rain rain, let the rain

Je suis si peu électricienne,
Un fruit juteux,
Et je jouis à l'ancienne

I want to feel pleasure as much as I feel pain,
I want to feel pain as if it was a leisure,
If you wanna feel the strain,
I keep as a treasure,
The rain rain, let the rain

Un petit jeu, à la Fontaine,
Sans amoureux,
Je suis la reine de ces lieux.

I want to feel pleasure as much as I feel pain,
I want to feel pain as if it was a leisure,
If you wanna feel the strain,
I keep as a treasure,
The rain rain, let the rain

("Pleasure", Camille, album "Ilo Veyou", 2011)

Posté par evalunatica à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Camille - Le Message

Si tu me laisses un message
C'est que je suis dans les nuages
Nuages, nuages, nuages...


Loin des foules et du grabuge
De la force centrifuge,
Je suis loin mais ce n'est pas si loin, lalala


Si tu me laisses un message
Je le lirai dans les nuages
Nuages, nuages, nuages...

Parmi les anges et les mages,
Je distinguerai ton visage
Tu es loin mais ce n'est pas si loin, lalala


Si tu me laisses un message
C'est que je suis dans les nuages,
Nuages, nuages, nuages...

("Le Message", Camille)

Posté par evalunatica à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Camille - Aujourd'hui

Aujourd'hui, c'est le plus beau jour, c'est la plus belle vie, c'est le plus grand amour
Sur la plus belle planète
Et aujourd'hui, c'est la plus belle minute, c'est la plus belle poussée, c'est la plus belle chute,
Sur la plus belle planète, la plus belle planète
Et aujourd'hui, c'est la plus belle seconde, c'est la plus belle la plus belle voix lactée, la plus belle ronde
Sur la plus belle planète, la plus belle planète
Et aujourd'hui c'est le plus beau col, c'est le plus beau cordon, le plus beau bisphénol, le plus beau plomb, placentas, béton, colostrum, ATL, uranium, OGM, homme, aime, femme, dioxyde de carbone.
Sur la plus belle planète, la plus belle planète...
Et aujourd'hui c'est le plus beau moment, c'est le plus beau bébé, c'est la plus belle maman
Sur la plus belle planète

("Aujourd'hui", Camille)

Posté par evalunatica à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2011

tomorrow was another day

Brazil, when stars were entertaining June, 
We stood beneath an amber moon 
And softly murmured someday soon... 
We kissed and clung together.

Then - tomorrow was another day 
The morning found us miles away 
With still a million things to say. 
And now, when twilight dims the skies above 
Recalling thrills of our love 
There's one thing I'm certain of... 
Return, I will, to old Brazil. 

Brazil, when stars were entertaining June, 
We stood beneath an amber moon 
And softly murmured someday soon... 
We kissed and clung together.

Then - tomorrow was another day 
The morning found us miles away 
With still a million things to say. 
And now when twilight dims the skies above 
Recalling thrills of our love there's one thing 
I'm certain of... Return, I will, to old Brazil.

(Pink Martini, "Brazil")

Posté par evalunatica à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2011

Someday Sometimes

I wish I could see you in the dark
Some of us blow but some of us softly spark
Some of them told me they saw you shining bright


To me it doesn't matter
If you're empty on the week end
If you're waiting for the summer to end and start again
It doesn't matter
If you're wrtiting foolish letters
If you put them in a bottle
If you're waiting for a dreamer
To answer through the water

Soon someday
give it all away
all with nothing to say
and no reason to stay
life's too tough
and love's not enough
to make me stop thinking of
what it's like up above

("Someday Sometimes", Syd Matters)

Posté par evalunatica à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Obstacles

Let's say sunshine for everyone
But as far as I can remember
We've been migratory animals
Living under changing weather

Someday we will foresee obstacles
Through the blizzard, through the blizzard
Today we will sell our uniform
Live together, live together

Blizzard
Blizzard
Blizzard

We played hide and seek in waterfalls
We were younger, we were younger.
We played hide and seek in waterfalls
We were younger, we were younger.

Someday we will foresee obstacles
Through the blizzard, through the blizzard.

("Obstacles", Syd Matters")

Posté par evalunatica à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2011

les pages froissées

Si j'ai de la chance
Vous m'accorderez
Une dernière danse
En souvenir du passé
Une dernière étreinte dans l'obscurité
Pour l'éternité
Si j'ai de la chance
Je verrai l'été dans une maison blanche
Je compterai les voiliers
Je compterai les jours
Sur les pages froissées
D'un calendrier

Les roses ont fané
Les promesses oubliées
Aucun hiver et pas d'été
Dans la palmeraie

Si j'ai de la chance
Je verrai le ciel
Et dans l'herbe blanche
Des nuées d'hirondelles
Je verrai l'enceinte
De la grande cité de l'éternité
Si j'ai de la chance
Je retrouverai
Tout ceux je pense
Dont on m'a séparé
J'étoufferai ma plainte
Et la gorge nouée
Les embrasserai

Les roses ont fané
Les promesses oubliées
Aucun hiver et pas d'été
Dans la palmeraie

(Benjamin Biolay, "La Palmeraie")

Posté par evalunatica à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2011

Will we have rainbows day after day?

When I was just a little girl,
I asked my mother, "What will I be?
Will I be pretty?
Will I be rich?"
Here's what she said to me:

"Que sera, sera,
Whatever will be, will be;
The future's not ours to see.
Que sera, sera,
What will be, will be."

When I was just a child in school,
I asked my teacher, "What will I try?
Should I paint pictures
Should I sing songs?"
This was her wise reply:

"Que sera, sera,
Whatever will be, will be;
The future's not ours to see.
Que sera, sera,
What will be, will be."

When I grew up and fell in love.
I asked my sweetheart, "What lies ahead?
Will we have rainbows
Day after day?"
Here's what my sweetheart said:

"Que sera, sera,
Whatever will be, will be;
The future's not ours to see.
Que sera, sera,
What will be, will be."

Now I have Children of my own.
They ask their mother, "What will I be?"
Will I be handsome?
Will I be rich?"
I tell them tenderly:

"Que sera, sera,
Whatever will be, will be;
The future's not ours to see.
Que sera, sera,
What will be, will be.
Que Sera, Sera!" 

("Que Sera, Sera", a song written by Jay Livingston and Ray Evans for Alfred Hitchcock's 1956 re-make of his 1934 film "The Man Who Knew Too Much" starring Doris Day and James Stewart)

Posté par evalunatica à 23:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]